L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

Terroir et convictions...

 

En 2002, alors qu’Emilie et Brice Bolognini sont âgés d’à peine plus de 20 ans, ils décident de reprendre le domaine du Mas Mellet à Gallician dans le Gard. A l’époque il s’agit de 27 hectares de vignes à l’abandon. Peu importe le travail à effectuer, le premier millésime arrive en 2003.

Très rapidement, l’évidence de travailler en bio amène le couple à réduire les terres cultivées pour aujourd’hui compter 16 hectares en production. Dans les vignes, le travail manuel prime et les moutons oeuvrent durant l’hiver. La certification arrive en 2007.

Pour ces Gardois le vin est une véritable vocation et une passion grâce à laquelle chacun s’exprime aussi bien dans les vignes, à la cave qu’au niveau administratif.

 

« Parfois, chacun fait sa cuvée en fonction de sa sensibilité du moment ».

 

Au fil du temps la volonté d’intervenir le moins possible dans toutes les étapes du processus s’installe au domaine. Désormais, la viticulture est conduite en biodynamie où l’on se fie aux calendriers lunaires et aux préparats à base de plante. Le souffre se fait rare…

 

Emilie parle de « faire grandir les raisins dans les meilleures conditions possibles » tandis que Brice se définit plus comme un accompagnateur, « à la base c’est le terroir qui décide et nous on suit » !

Ce terroir qu’ils aiment tant et qui les guide c’est celui des Costières de Nîmes, le plus au Sud de l’appellation. Constitué de grès et de gapans (argile rouge), valloné, il est situé dans un couloir venteux qui le protège des maladies. Et sa proximité avec les étangs de Camargue, visibles depuis le domaine, et la mer Méditerranée, confère à ses vins une fraîcheur bienvenue et de belles notes salines. C’est là tout le terroir du Mas Mellet qui s’exprime…

  • Black Instagram Icon